Menu


Story Archive

Miriam Rudolph, My Winnipeg IV, 2013
Détail de l’oeuvre Miriam Rudolph, My Winnipeg IV, 2013

Manitoba

Dans la langue des Cris, Manitoba signifie « là où vit l’esprit ». La province a commencé à se moderniser lorsque Thomas Douglas, le cinquième comte de Selkirk, s’est servi de son argent et de ses liens politiques pour se procurer des terres et établir de pauvres familles écossaises en Amérique du Nord britannique. D’abord en 1803, il a aidé des colons venus d’Écosse à s’installer à l’Île du Prince Édouard. En 1804, il s’est concentré sur le Haut Canada → Lisez l’histoire


Témoigner de l’étoffe Canadienne dans l’aménagement de la Maison du Canada

Au fil des décennies, de nombreuses adaptations ont été apportées à l’architecture et aux aménagements intérieurs de la Maison du Canada → Lisez l’histoire


Quebec Room
Salle Québec

Salles de réunion de la Maison du Canada

À l’automne 1864, trois colonies de la Couronne britannique – le Nouveau-Brunswick, la NouvelleÉcosse et la province du Canada – se sont réunies, d’abord à Charlottetown, dans l’Île-du-Prince-Édouard, et ensuite à Québec dans le but de façonner un nouveau pays → Lisez l’histoire


Le Canada revient sur le tapis

Lorsque vous marchez dans la Maison du Canada, regardez par terre, et vous y verrez le magnifique chêne rouge du Canada, le marbre de l’île de Vancouver et le granite de l’Ontario → Lisez l’histoire


Île-du-Prince-Édouard

L’Île-du-Prince-Édouard porte le nom du père de la reine Victoria, le duc de Kent et de Strathearn. La province a été l’hôte de la Conférence de Charlottetown de 1864, une étape importante dans la création du Canada, et est désignée comme le « lieu de naissance de la Confédération ». Malgré sa participation précoce dans les discussions, l’Île-du-Prince-Édouard ne s’est pas jointe au Canada immédiatement. L’Î.-P.-É. est devenue la septième province en 1873 → Lisez l’histoire


Lumiere naturelle air frais et bureaux ouverts

L’abondance de lumière naturelle et d’air frais, la présence de salles de réunions diversifiées et chaleureuses, de même que la disposition et l’ameublement des aires de travail ont pour but de favoriser un niveau de productivité élevé → Lisez l’histoire


L’atrium reine Elizabeth

L’atrium attenant à l’entrée de la Maison du Canada donnant sur la rue Cockspur permet à la lumière naturelle d’inonder le cœur de l’édifice, de mettre en valeur les matériaux de construction et le design canadiens et de créer un lieu de rencontre visuel pour les membres du personnel du haut-commissariat → Lisez l’histoire


2-4, rue Cockspur : quartier général de l’armée canadienne (1939 à 1947)

Le 1er juillet 1927, Thomas Bassett Macaulay, de la Sun Life du Canada, Compagnie d’Assurance-Vie, pose la pierre angulaire d’un nouvel édifice au 2/4 de la rue Cockspur, immédiatement à l’ouest de la Maison du Canada → Lisez l’histoire