Menu

Profils des artistes: Emily Carr

Emily Carr est née à Victoria, en Colombie-Britannique, en 1871. Elle figure parmi les artistes les plus importants et plus reconnus du Canada. Elle a suivi une formation au California School of Design, à San Francisco, puis elle est retournée à Victoria, en 1893, afin d’enseigner l’art, avant de voyager au Royaume Uni pour recevoir une courte formation au Westminster School of Art à Londres.

Elle est principalement reconnue pour avoir fait référence aux sculptures de totems des Premières Nations dans ses œuvres. Ces sculptures ont attisé son imagination pour la première fois lors d’un voyage en Alaska avec sa sœur, en 1907, mais ce n’est pas avant d’avoir passé une autre période de formation en France que l’iconographie des Premières Nations a commencé à paraître dans ses travaux.

Elle a produit ses premières grandes toiles sur ce thème en 1913 à l’aide de couleurs vives et de la peinture morcelée typique du fauvisme, mais ce n’est pas avant 1927, lorsque son travail a été incorporé à une exposition nationale, que la qualité de son œuvre a été reconnue, particulièrement par l’influent Groupe des sept.

Durant les années 1930, elle s’est tournée vers les paysages et les forêts de Vancouver, travaillant à l’extérieur à l’aide d’huile sur papier. Ces œuvres tardives figurent parmi ses contributions les plus importantes pour l’art canadien. Elle est décédée en 1945, reconnue comme faisant partie des artistes les plus importants et influents du Canada.

Histoires Connexes