Menu


Story Archive

Joyce Majiski carpet artwork
Tapis de Joyce Majiski

Yukon

Le mot « Yukon » vient du mot gwich’in « Yu-kun-ah », qui signifie
« grand fleuve ». Il renvoie au fleuve Yukon, qui traverse le territoire. Le Yukon est le territoire le plus à l’ouest du Canada. Il a comme voisins l’Alaska et la mer glacée de Beaufort, et il est caractérisé par des températures extrêmes et une beauté inégalée. La température la plus basse au Canada et en Amérique du Nord a été enregistrée le 3 février 1947, à Snag (Yukon) : -63 °C (-81,4 °F) → Lisez l’histoire


Trafalgar Square, vers 1890 et en 2014 (© The Francis Frith Collection)

Maison du Canada : Historique

Au début de l’année 1922, un marchand de thé canadien du nom de Peter Larkin arrive à Londres. C’est un négociant naturel, créateur de la fameuse marque canadienne de thé Salada, venu entreprendre de renouveler le visage du Canada au Royaume-Uni. Depuis que le premier ministre Mackenzie King l’a nommé au poste de haut-commissaire au Royaume-Uni le 10 février, il est chargé de consolider toutes les activités du Canada dans ce pays → Lisez l’histoire


Territoires du Nord-Ouest

En Inuktitut, on désigne les Territoires du Nord-Ouest de « Nunatsiaq », ce qui signifie « territoire magnifique ». S’étendant sur plus de 1,3 million de kilomètres carrés, les Territoires du Nord-Ouest comprennent le Grand Lac de l’Ours, le plus vaste lac du Canada, et le Grand Lac des Esclaves, plan d’eau le plus profond en Amérique du Nord. Le fleuve Mackenzie, long de 1738 km, circule depuis le cœur du continent jusqu’à l’océan Arctique, en passant à travers les canyons de la Réserve du parc national Nahanni, un site du patrimoine mondial de l’UNESCO, et les îles de l’archipel arctique canadien → Lisez l’histoire


Québec

Autrefois appelé le Bas Canada, le Québec compte parmi les quatre provinces fondatrices du Canada. Il est le cœur de la culture française en Amérique du Nord. Étant la plus grande province au Canada, il occupe une superficie qui fait environ trois fois celle de la France. Avant le contact avec les Européens, le Québec était habité par les Inuits et par les Premières nations algonquines et iroquoises. Il tire son nom du mot algonquien « kébec », qui signifie « là où la rivière rétrécit » → Lisez l’histoire


Le patrimoine architectural façonne la ville et la place

Le respect des Londoniens pour leur histoire architecturale est un atout précieux pour le Royaume-Uni. L’architecture façonne la ville de Londres et témoigne de l’époque où les immeubles ont été construits. Sur la place Trafalgar, les deux immeubles qui forment le front ouest se classent au deuxième rang de l’ancienneté après l’église de St. Martin’s in the Field. La rénovation qui a eu lieu dans les années soixante n’était pas très axée sur la préservation du patrimoine; ainsi, dès les débuts du projet de revitalisation, le Canada était déterminé à faire preuve de sensibilité à l’égard de l’immeuble et de ses alentours → Lisez l’histoire


Île-du-Prince-Édouard

L’Île-du-Prince-Édouard porte le nom du père de la reine Victoria, le duc de Kent et de Strathearn. La province a été l’hôte de la Conférence de Charlottetown de 1864, une étape importante dans la création du Canada, et est désignée comme le « lieu de naissance de la Confédération ». Malgré sa participation précoce dans les discussions, l’Île-du-Prince-Édouard ne s’est pas jointe au Canada immédiatement. L’Î.-P.-É. est devenue la septième province en 1873 → Lisez l’histoire


Quebec Room
Salle Québec

Salles de réunion de la Maison du Canada

À l’automne 1864, trois colonies de la Couronne britannique – le Nouveau-Brunswick, la NouvelleÉcosse et la province du Canada – se sont réunies, d’abord à Charlottetown, dans l’Île-du-Prince-Édouard, et ensuite à Québec dans le but de façonner un nouveau pays → Lisez l’histoire