Menu


Story Archive

L’atrium reine Elizabeth

L’atrium attenant à l’entrée de la Maison du Canada donnant sur la rue Cockspur permet à la lumière naturelle d’inonder le cœur de l’édifice, de mettre en valeur les matériaux de construction et le design canadiens et de créer un lieu de rencontre visuel pour les membres du personnel du haut-commissariat → Lisez l’histoire


Territoires du Nord-Ouest

En Inuktitut, on désigne les Territoires du Nord-Ouest de « Nunatsiaq », ce qui signifie « territoire magnifique ». S’étendant sur plus de 1,3 million de kilomètres carrés, les Territoires du Nord-Ouest comprennent le Grand Lac de l’Ours, le plus vaste lac du Canada, et le Grand Lac des Esclaves, plan d’eau le plus profond en Amérique du Nord. Le fleuve Mackenzie, long de 1738 km, circule depuis le cœur du continent jusqu’à l’océan Arctique, en passant à travers les canyons de la Réserve du parc national Nahanni, un site du patrimoine mondial de l’UNESCO, et les îles de l’archipel arctique canadien → Lisez l’histoire


Bienvenue à la Maison du Canada

La Maison du Canada représente le cœur de la présence canadienne au Royaume-Uni depuis que le haut-commissaire Peter Larkin envisagea sa création il y a presque un siècle → Lisez l’histoire


Trafalgar Square, vers 1890 et en 2014 (© The Francis Frith Collection)

Maison du Canada : Historique

Au début de l’année 1922, un marchand de thé canadien du nom de Peter Larkin arrive à Londres. C’est un négociant naturel, créateur de la fameuse marque canadienne de thé Salada, venu entreprendre de renouveler le visage du Canada au Royaume-Uni. Depuis que le premier ministre Mackenzie King l’a nommé au poste de haut-commissaire au Royaume-Uni le 10 février, il est chargé de consolider toutes les activités du Canada dans ce pays → Lisez l’histoire


Galerie mezzanine, la Maison du Canada

Art et ameublement

Nos artistes nous permettent de jeter un regard différent sur les endroits où nous vivons et les gens que nous aimons → Lisez l’histoire


Saskatchewan

La Saskatchewan est devenue une province en 1905. Son nom est une adaptation de ce que les Cris appelaient la grande rivière qui traverse la province, kisiskaciwani-sipiy, qui signifie « rivière rapide ». Les prairies à perte de vue et un ciel aux apparences sans limite créent une impression de possibilités illimitées, ce qui a attiré des gens de partout dans le monde en Saskatchewan. La province compte plus d’heures d’ensoleillement que toute autre province. La Sasketchewan est le grenier du Canada → Lisez l’histoire